Comité des aînés et des personnes à besoins spéciauxSuite aux élections municipales de mai 2016, le conseil municipal ajouta à sa liste de comités existants, le Comité des aînés et des personnes à besoins spéciaux. Le nouveau comité a voulu connaître les attentes, les préoccupations et les besoins des aînés et a déterminé que le processus du guide MADA serait l’outil idéal pour le faire.



Municipalité amie des aînés (MADA)En juin 2017, le Village de Saint-Antoine est officiellement reconnu comme une Municipalité amie des aînés qui vise à améliorer le bien-être de ses citoyens et mettre sur pied un comité pour coordonner la démarche MADA. Le comité des aînés et des personnes à besoin spéciaux étant aussi le comité MADA comprend des citoyens de la municipalité, des représentants de divers organismes du milieu ainsi que des représentants municipaux. Ce comité est parrainé par le conseil municipal du Village de Saint-Antoine et soutenu par l’Association francophone des aînés du Nouveau-Brunswick.



C’est quoi une MADA?Une MADA est avant tout une municipalité ou une communauté qui appuie les valeurs associées au vieillissement actif et qui adapte les milieux de vie aux besoins des personnes aînées. Les démarches MADA permettent d’améliorer les infrastructures, de favoriser l’inclusion sociale, de fournir des possibilités de communication et d’éducation améliorées ainsi que de favoriser la santé et la vie active au sein de la communauté. Des stratégies comme MADA sont retrouvés à l’échelle internationale et un peu partout au Canada. Dans la province, l’adoption de ce mouvement fut réalisée au départ par l’Association francophone des aînés du Nouveau-Brunswick en collaboration avec la direction du mieux-être du Développement social de la province. Depuis son début en 2012, on y trouve au-delà de 20 municipalités et communautés qui ont mis à l’œuvre la démarche MADA.



Sondage/ Plan d’actionEn 2018, une évaluation du milieu et de la situation de cette population vieillissante a été effectué auprès des personnes de 50 ans et plus à l’intérieur des limites municipales du Village de Saint-Antoine qui représente 47.6 % de la population (statistique du recensement canadien de 2016). Un groupe de bénévoles a fait la distribution des questionnaires de porte en porte. Cette démarche a mené à un plan d’action selon la réalité de la communauté pour améliorer la qualité de vie des aînés.

Sondage 50+